Le Champagne Besserat de Bellefon Triple B est un champagne qui bouleverse les codes parmi les grandes marques car il est bio (issu même de vignes cultivées en biodynamie) et sans sulfite ajouté, ce qui permet de le qualifier de brut nature.

Il est produit de manière confidentielle car seulement 29000 bouteilles ont été produites dans le millésime 2012 et 60000 bouteilles dans le second millésime 2013 qui est en vente depuis la fin du mois de décembre 2017.

Besserat de Bellefon a choisi la transparence totale concernant les informations fournie sur la contre-étiquette. Ainsi le millésime 2013 a-t-il été ébauché à partir de 10 % de chardonnay, de 60 % de pinot noir et de 30 % de pinot meunier. Les vignes ont un âge moyen de 37 ans et les raisins ont été vendangés entre le 3 octobre et le 10 octobre 2013. Le tirage est de 60458 bouteilles. Le PH est de 2,95, le taux de sucre est inférieur à 3 g/L ce qui en fait un champagne plutôt très sec et le SO2 total est de 40 mg/L, car si ce champagne est sans sulfite ajouté cela ne signifie pas qu’il n’en contient pas un tout petit peu (une dose bien moins importante que dans un champagne classique).

Que donne ce champagne à la dégustation ? Pour avoir goûté les 2 millésimes 2012 et 2013, c’est une très belle réussite. Bien que le champagne soit plutôt très sec, la forte proportion de raisins noirs (pinots noir et meunier) donne beaucoup de rondeur en bouche et une belle longueur, sans aucune acidité excessive. Sa vinosité est assez légère ce qui permet de prendre ce champagne à l’apéritif mais il a aussi suffisamment de caractère pour accompagner un repas et des plats à base de poissons.

Laissez vous tenter par ce très beau champagne qui est en vente à 36 euros la bouteille (au lieu de 39 euros).